INSERT INTO visiteurs (ip, host, sid, date, page, referant, langue, environnement, keywords) values ('18.205.96.39', 'ec2-18-205-96-39.compute-1.amazonaws.com','3aae6216c681371a136f791b29222ee2', '2019-11-15 01:37:07','/chateau-fort-salses.php','aucun','en','CCBot/2.0 (https://commoncrawl.org/faq/)','X') : INSERT command denied to user 'chateauxdt2017cm'@'10.1.105.4' for table 'visiteurs' Le Fort de Salses, château forteresse

LE FORT DE SALSES

Caractéristiques du château :

Ville :Salses-le-ChâteauConstruction :De 1497 à 1504
Département :Pyrénées-OrientalesPlan et Vue aérienne Voir sur la carte Google Maps
Région : Languedoc-Roussillon

chateau de Salses


ARCHITECTURE ET HISTORIQUE DU FORT DE SALSES

Le château fort de Salses, plutôt fort que château, occupe lors de sa construction une position stratégique pour la surveillance de la frontière entre le Roussillon alors appartenant à l'Espagne, et le royaume de France.
Cet imposant ouvrage, couvrant une surface de près d'un hectare, possède des remparts de 8 à 12 mètres d'épaisseur, dont seul la partie haute dépasse du sol, afin de résister plus fortement encore à l'artillerie. Bien que construit à la toute fin du moyen-âge, époque où les châteaux disparaissent et où les ouvrages avancés de défense contre l'artillerie font de plus en plus leur apparition, on retrouve encore les élements classiques de l'architecture défensive médiévale : douves, donjon, meurtrières, courtines et pont levis.
La forteresse pouvait accueillir plus de 1500 hommes, ainsi que 300 chevaux dans ses écuries.

LES DATES

La construction du fort est lancée en 1497 par le roi d'Espagne suite à la destruction par l'armée française de Charles VIII du village de Salses et de son château.
En 1503, bien que non achevée, la forteresse est déjà assiégée par les troupes françaises de Louis XII, conduites par le maréchal de Rieux.

Ce ne sera que le début de nombreux conflits, la France et l'Espagne prenant un parti différent lorsque début la guerre de trente ans en 1618. Les deux pays se déclarent officielement la guerre en 1635.
Le fort de Leucate, tenu par les Français et faisant face au fort de Salses, est attaqué par les Espagnols 1638.
L'inverse se produit l'année suivante, les Français attaque Salses en 1939 et prennent la forteresse, qui redeviendra Espagnole en 1640, avant d'être définitivement conquise par les Français en 1642.

Le 7 Novembre 1659 est signé le traité des Pyrénées, qui définie la frontière entre la France et l'Espagne. Le Roussillon appartient maintenant à la France de Louis XIV. La frontière étant déplacée, le fort perd son intérêt stratégique est reste plus ou moins à l'abandon, plusieurs ordres de destruction sont même proposés, mais jamais appliqués. La forteresse sera restaurée par Vauban dès 1691, avant devenir prison d'état.

Le fort de Salses est classé monument historique en 1886


LE FORT DE SALSES EN PHOTOGRAPHIES


Fort de Salses : accès sud et son pont levis Fort de Salses : le donjon Fort de Salses : Tour d'artillerie Sud Ouest Fort de Salses : tour d'artillerie Nord-Est Fort de Salses : seconde barbacane de l'accès Sud
Fort de Salses : puits et donjon Fort de Salses : les galeries Fort de Salses : la cour intérieure et ses arcades Fort de Salses : la chapelle

HORAIRES D'OUVERTURE DU FORT DE SALSES

Le fort est ouvert tous les jours, sauf les 1er janvier, 1er mai, 1er et 11 novembre, 25 décembre Ouverture du 1er avril au 30 septembre, de 10h à 18h30
du 1er octobre au 31 mars, de 10h à 12h15 et de 14h à 17h

TARIFS DES VISITES

Plein tarif : 7,50 €
Tarif réduit : 4,50 €
Groupe adultes à partir de 20 personnes : 6 €
Groupes scolaires, 35 élèves maxi : 30 €

- Informations à vérifier auprès de l'accueil du fort de Salses -

COORDONNEES

Forteresse de Salses
66600 Salses-le-Château
Tél : 04 68 38 60 13


Partager Fort de Salses sur Facebook

Haut de page

LES PLUS REGARDÉS
Chateau de Fougères
Le château de Fougères

Chateau de Carcassonne
La cité de Carcassonne

Chateau de Nantes
Le château de Nantes

Chateau d'Angers
Le château d'Angers

PARTAGER

Publier sur Facebook Partager sur Facebook
Partager sur Twitter Publier sur Twitter